top of page
khb.jpg

Le projet Agoralim, porté par la SEMMARIS, répond à trois enjeux majeurs : accompagner les nouvelles attentes des consommateurs en matière d'alimentation durable et la mutation de l'agriculture locale, sécuriser l'approvisionnement alimentaire de l'Île-de-France face à une demande croissante de produits frais de qualité, et relever le défi environnemental en améliorant la logistique et la distribution entre le nord et le sud de la région.

Le projet vise à développer une nouvelle approche pour une alimentation durable en Île-de-France en établissant un dispositif durable de valorisation des produits alimentaires frais à tous les niveaux : production, transformation et distribution. Le projet se concentrera sur le nord de l'Île-de-France pour capitaliser sur le potentiel agricole de la région et anticiper la hausse de la demande de produits frais dans cette zone en pleine croissance démographique.

Agoralim envisage de créer un écosystème local en impliquant les acteurs du terrain dans la conception du projet. Il comprendra un site agricole d'une centaine d'hectares sur le Triangle de Gonesse, avec un programme agricole basé sur l'agroécologie et des productions diversifiées. De plus, une ou plusieurs plateformes de transformation-distribution alimentaire de proximité seront mises en place dans un rayon de 10 km autour du Triangle de Gonesse, favorisant une logistique optimisée et respectueuse de l'environnement.

Le projet Agoralim vise également à créer entre 3 000 et 5 000 emplois directs dans les secteurs de l'alimentaire, de l'agriculture, de la bouche et de la logistique. Des dispositifs de formation seront mis en place pour favoriser l'emploi local et répondre aux besoins du territoire.

L'appel à idées lancé par la SEMMARIS permet aux acteurs du terrain de proposer des idées et des partenariats pour contribuer au développement d'une dynamique économique, agricole et sociale durable dans le nord de l'Île-de-France. Les propositions seront sélectionnées en fonction de leur pertinence, faisabilité, caractère innovant, réponse aux enjeux environnementaux et intérêt pour le territoire.

Enfin, Agoralim vise la neutralité carbone d'ici 2035 en adoptant des pratiques d'écologie industrielle territoriale, optimisant l'utilisation des ressources en eau et en énergie, valorisant les déchets et co-produits, et adoptant une approche d'éco-conception des bâtiments et de la mobilité.

Le projet Agoralim est une opportunité pour créer un nouveau modèle d'alimentation durable en Île-de-France en favorisant l'innovation et la prise en compte des enjeux environnementaux tout en impliquant activement les acteurs du terrain dans son développement.

bottom of page